François Pérol va faire l’objet d’une enquête pénale

le 27/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Une information judiciaire pour prise illégale d'intérêt lors de la nomination en 2009 de François Pérol, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, à la tête du groupe BPCE, a été ouverte mercredi sur décision de la Cour de cassation. La plus haute juridiction française a annulé le refus d'enquête opposé en mars 2011 par la cour d'appel de Paris qui avait alors statué en accord avec le parquet. François Pérol est désormais susceptible d'être interrogé, voire mis en examen.

A lire aussi