Des investisseurs remettent en cause les CoCos de Lloyds Banking Group

le 18/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Lloyds Banking Group, deuxième groupe bancaire britannique coté, devrait renforcer ses fonds propres en échangeant certains de ses titres de dette contre des actions ordinaires, recommande le hedge fund Children’s Investment Fund Management (TCI). Ce dernier estime que le seuil de conversion en actions des CoCos est trop bas. «Il faudrait que Lloyds subisse une perte brute de 20 milliards de livres avant que la FSA ne puisse contraindre la société à émettre du capital», souligne Christopher Hohn, managing partner au sein de TCI.

A lire aussi