Allianz devra indemniser les victimes de PIP

le 15/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le tribunal de commerce de Toulon a débouté l'assureur, qui avait demandé la nullité des contrats le liant à Poly Implant Prothèse (PIP), la société française au cœur d'un scandale mondial d'implants mammaires non conformes. Les avocats d’Allianz avaient plaidé la «nullité de tous les contrats» souscrits entre 2005 et 2010 avec la société fondée en 1991 par Jean-Claude Mas.

A lire aussi