Morgan Stanley songe à s’alléger dans les matières premières

le 06/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

D’après CNBC, qui cite des sources proches du dossier, la banque américaine envisage de céder une part minoritaire de son activité dans les matières premières afin d’anticiper l’impact de la règle Volcker. La division génère des revenus annuels estimés entre 2 milliards et 3 milliards de dollars. La majeure partie de l’activité provient du trading, principalement de contrats dans l’énergie.

A lire aussi