National Bank of Greece accuse de lourdes pertes

le 30/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le premier prêteur grec a essuyé une perte de 537 millions d’euros au titre du premier trimestre, alors que la récession que connaît le pays a entraîné une baisse des revenus et une hausse des créances douteuses. Le groupe, également présent en Turquie, a indiqué que ses provisions pour créances douteuses avaient grimpé de 47% sur un an, à 559 millions d’euros.

A lire aussi