Belfius, ex-Dexia belge, dégage un bénéfice au premier trimestre

le 25/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'ancienne filiale belge du groupe en difficulté Dexia, rebaptisée Belfius à la suite de sa nationalisation, a considérablement réduit son exposition à la dette des pays périphériques de la zone euro. Belfius, dont la note a été abaissée la veille par Moody's de A3 à Baa1, a augmenté sa liquidité de 2,2 milliards d'euros par des prêts aux petites et moyennes entreprises et a réduit son exposition non sécurisée à Dexia à un niveau proche de zéro. La banque a fait état d'un bénéfice net de 397 millions d'euros au titre du premier trimestre.

A lire aussi