Mastercard doit mettre fin aux commissions multilatérales d'interchange

le 24/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les juges européens ont ordonné à Mastercard de cesser dans un délai de six mois de facturer des commissions multilatérales d'interchange (CMI). La Commission européenne avait dénoncé ces pratiques comme une «entrave à la concurrence». Si Mastercard n'obtempère pas, le groupement et ses filiales encourent une amende représentant 3,5% de leur chiffre d'affaires mondial consolidé journalier.

A lire aussi