Les banques espagnoles pourraient perdre jusqu'à 260 milliards sur les créances

le 22/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Pour l'Institut de la finance internationale (IIF), le secteur bancaire espagnol pourrait perdre 218 à 260 milliards d'euros sur ses créances. Le lobby bancaire obtient ce résultat en se basant sur les scénarios de la banque centrale irlandaise pour ses banques domestiques. Les banques espagnoles auraient, dans le pire scénario, encore besoin de 76 milliards pour couvrir les pertes potentielles. L'estimation peut toutefois être relativisée vu le poids très différent des secteurs bancaires dans les deux pays.

A lire aussi