Les G-SIFIs auront besoin de 566 milliards de dollars

le 18/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les 29 plus grandes banques mondiales ont besoin de 566 milliards de dollars (445,3 milliards d'euros) au total pour se conformer aux nouvelles règles plus strictes en matière de fonds propres, ce qui pourrait affecter durement leur rendement, les forcer à réduire leur dividende ou à augmenter leurs tarifs, a estimé jeudi Fitch Ratings. L'agence de notation a mené son étude sur 29 banques désignées par les dirigeants du G20 comme étant des établissements financiers mondiaux avec un risque systémique (G-SIFI) et devant s'engager à afficher un ratio de fonds propres d'au moins 9,5% d'ici 2019. Le rendement des fonds propres (RoE) pourrait tomber d'une moyenne de 11% ces dernières années à environ 8-9% avec les nouvelles règles de Bâle 3. Fitch estime qu'une banque normale sera capable de compenser son manque de fonds propres en ne distribuant pas ses bénéfices pendant trois ans.

A lire aussi