Le plan de départ de la Société Générale victime de son succès

le 16/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque souhaite selon le quotidien limiter l’accès du plan de sauvegarde de l’emploi portant sur la suppression de 880 postes au sein de la banque de financement et d’investissement «aux seuls salariés du front-office, c'est-à-dire les traders et leurs équipes». La Société Générale serait en effet «débordée par le nombre de candidats au départ dans les activités support de sa BFI».

A lire aussi