Intesa engrange des plus-values de trading

le 16/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le bénéfice net d'Intesa Sanpaolo a progressé de 22% à 805 millions d'euros au premier trimestre, soutenu par des plus-values de trading sur ses propres obligations. La banque a dû passer des provisions pour créances douteuses sur 970 millions au cours du trimestre, une hausse de 43% sur un an, pour prendre en compte la dégradation de la qualité du crédit dans le pays.

A lire aussi