Les banques françaises résisteraient au pire des scénarios en Grèce

le 14/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Alors que les marchés redoutent que la République hellénique ne soit contrainte de quitter la zone euro, Christian Noyer, le président de l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), prié de dire si les banques et assureurs français pouvaient résister à un tel scénario, a répondu: « La réponse est oui. Je ne connais aucun groupe qui serait mis en difficultés par un scénario extrême sur la Grèce ».

A lire aussi