Ben Bernanke souligne la sévérité des banques américaines

le 11/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques ont tellement durci leurs conditions d'octroi de crédits que de nombreux acheteurs solvables ne peuvent plus accéder au marché immobilier aux Etats-Unis, des pratiques qui ne devraient probablement pas s'assouplir bientôt, a estimé le président de la Réserve fédérale américaine. S'exprimant lors d'une conférence à Chicago, Ben Bernanke a souligné les problèmes de disponibilité du financement hypothécaire, alors même que les banques sont actuellement en meilleure santé que lors de la crise financière de 2007-2009. «Beaucoup d'éléments suggèrent que cette situation sera difficile à retourner rapidement, dont la reprise lente de l'économie et du marché immobilier, les incertitudes persistantes sur l'avenir des entreprises soutenues par le gouvernement, le manque d'un marché de titrisation étiqueté comme sain et l'attitude prudente des prêteurs», a déclaré Ben Bernanke.

A lire aussi