Cotation suspendue des obligations sécurisées du 3CIF

le 09/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La suspension lundi de la cotation de plusieurs des obligations sécurisées émises par la Caisse Centrale du Crédit Immobilier de France (3CIF) a provoqué un écartement des spreads de ses obligations prioritaires non garanties et alimente mercredi les rumeurs d'une fusion éventuelle avec un autre établissement français, rapporte IFR, un service de Thomson Reuters. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a confirmé mercredi à Reuters qu'elle avait demandé que l'émetteur, spécialisé dans le financement immobilier, suspende les transactions sur certaines obligations sécurisées.

A lire aussi