Pierre Mariani dément négocier un parachute doré

le 02/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

«L’administrateur délégué de Dexia n’a formulé aucun demande aux Etats belge et français quant aux conditions de son départ éventuel », indique l’intéressé, Pierre Mariani, dans un courriel envoyé à Reuters. La presse belge rapportait ce matin que le patron de Dexia serait prêt à quitter son poste contre une prime de départ d’1,2 million d’euros prévue dans son contrat, censé expirer en 2013. Sur Twitter, le Premier ministre belge Elio Di Rupo a indiqué: «Certes, il faut en discuter avec les autorités françaises, aussi actionnaires. Mais ma position est claire: pas de parachute doré!». Les médias belges annoncent le remplacement de Pierre Mariani par Karel De Boeck (ex- DG de Fortis), qui devrait dans un premier temps être nommé membre du conseil d’administration la semaine prochaine. Reste à savoir quel sera le calendrier de la succession. Jusqu’à présent Pierre Mariani était donné partant cet été, rappellent à L’Agefi plusieurs sources proches.

A lire aussi