Les créances douteuses augmentent au Brésil

le 25/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Itau Unibanco, la première banque privée du Brésil, a surpris les investisseurs en annonçant une hausse de 38% de ses provisions pour risque au premier trimestre, à 6 milliards de réaux. La facture devrait monter à 6,4 milliards puis 7,1 milliards lors des deux prochains trimestres, ont indiqué mercredi les dirigeants du groupe, qui ont fait part de leur inquiétude sur l'endettement des ménages et des PME du pays. Le titre préférentiel Itau chutait de près de 5%, son plus fort repli dans une séance depuis le mois d'août.

A lire aussi