Immobilier: les banques françaises résisteraient à une baisse des prix

le 24/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Selon S&P, les banques françaises ne devraient pas être significativement affectées par la baisse des prix du marché immobilier que l'agence de notation anticipe (-15% en 2012-2013). Les crédits à l’habitat aux ménages sont globalement de très bonne qualité et S&P ne prévoit pas de hausse significative des besoins de provisionnement à ce titre en 2012-2013, dans un scénario de correction modérée des prix. L'agence n'envisage pas à ce stade de scénario de baisse plus marquée et plus prolongée des prix.

A lire aussi