La Fédération du Crédit Agricole réagit sur la menace Vickers

le 19/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Si la règle Vickers, qui vise à filialiser les activités de banque de détail, devait être appliquée en France, «cela aurait un effet contraire à celui souhaité en générant une plus grande difficulté, pour les banques, à financer l’économie», a averti jeudi Philippe Brassac, secrétaire général de la Fédération nationale du Crédit Agricole, à l’occasion d’une conférence sur le modèle coopératif.

A lire aussi