Dexia veut annuler la retraite-chapeau de Pierre Richard

le 11/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Dexia, la banque franco-belge en cours de démantèlement, a indiqué mercredi qu'elle étudiait avec ses juristes et des avocats, la possibilité d'annuler la retraite-chapeau de son ex-président Pierre Richard, contraint à la démission en 2008 après le premier sauvetage du groupe. Selon le quotidien Le Monde, à la demande de l'Etat, le conseil d'administration de la banque a confié cette tâche à un cabinet d'avocats spécialisés dans le droit social et une plainte pour abus de bien social n'est pas exclue si l'annulation de la retraite-chapeau s'avérait impossible. Le Monde ajoute que Pierre Richard a déjà perçu 3,6 millions d'euros depuis 2006, à raison de 583.000 euros par an.

A lire aussi