La réforme bancaire du PS ne cassera pas les banques

le 10/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La réforme bancaire envisagée par le Parti socialiste en cas de victoire de François Hollande à l'élection présidentielle n'a pas vocation à «casser» les grandes banques françaises et se fera dans la concertation, a déclaré mardi Michel Sapin, chargé du programme du candidat. «Il y a un état d'esprit, un objectif, qui est le même, aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, qui est de sécuriser, en séparant d'une manière ou d'une autre, les activités spéculatives des autres activités», a dit Michel Sapin au cours d'un entretien à Reuters. «En France, vous avez de très grands établissements bancaires de statut mutualiste, il faut donc adapter ce type de réforme, dont l'objectif est de même nature, à la réalité française», a-t-il ajouté. Michel Sapin a également indiqué souhaiter que les règles de la réforme soient connues pour 2013.

A lire aussi