Munich Re estime limité l’impact de la Grèce en 2012

le 13/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'échange de dette grecque n'aura qu'un impact négatif limité sur les résultats, a affirmé le réassureur allemand Munich Re, qui anticipe un bénéfice net plus que triplé à 2,5 milliards d'euros cette année. «La restructuration de la dette grecque et l'échange obligataire déboucheront au plus sur des dépenses relativement faibles en 2012», explique le premier réassureur mondial, précisant qu'il a enregistré pour 1,2 milliard d'euros de dépréciations sur la dette souveraine grecque en 2011.

A lire aussi