La Grèce pèse sur le bénéfice de la Banque Postale

le 13/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Au siège de la Banque Postale. Photo: PHB/Agefi

La Banque Postale a enregistré en 2011 un bénéfice net de 412 millions d'euros, en baisse de 37% du fait de la dépréciation des obligations d'Etat grecques. Les provisions passées sur l'exposition à la Grèce ont atteint 241 millions d'euros. Les activités nouvelles, notamment le crédit aux entreprises, l'assurance santé ou l'assurance dommage, ont entraîné pour leur part une augmentation de 1,5% des frais de gestion, alors que le produit net bancaire n'a progressé que de 0,3%, à 5,23 milliards d'euros. Il reste que 2011 est marquée par l'ouverture de 830.000 nouveaux comptes courants, une hausse de 2% de la collecte de dépôts et d'épargne bancaire, ainsi qu'un bon démarrage de l'activité assurance dommage (204.000 contrats).

A lire aussi