Le fisc britannique veut s'attaquer aux pratiques de Barclays

le 28/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le fisc britannique a annoncé qu'il espérait récolter près de 500 millions de livres en s'attaquant à deux mécanismes par lesquels plusieurs banques du pays parviennent à réduire leur niveau d'imposition, un avertissement qui vise directement les pratiques de Barclays. Dans un communiqué, Barclays a reconnu être à l'origine de ce durcissement annoncé, disant avoir prévenu le fisc de son intention de racheter ses propres obligations, une pratique dont elle a largement profité ces dernières années, comme plusieurs autres banques du pays.

A lire aussi