CNP Assurances plombé par des provisions sur la dette grecque

le 22/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'enseigne CNP visible à Montparnasse. Photo: PHB/Agefi

CNP Assurances a annoncé un résultat net en chute de 17% à 872 millions d'euros, affecté par d'importantes dépréciations liées à la baisse des marchés boursiers et des provisions passées sur la dette souveraine grecque. L'assureur a déprécié ses obligations souveraines grecques à 70% du nominal, ce qui représente une perte de 60 millions d'euros au titre de 2011. Il a aussi passé une dépréciation de 75 millions d'euros sur sa filiale italienne CNP UniCredit Vita. Le chiffre d'affaires du numéro un français de l'assurance de personnes a reculé de 7,1% à 30 milliards d'euros, touché par la chute de l'activité d'épargne (-13,4%) liée au recul du marché de l'assurance-vie en France et en Italie. Cette baisse n'a été que partiellement compensée par une progression des activités retraite (+17,7%) et prévoyance (+11%). CNP Assurances a indiqué qu'il proposerait un dividende stable à 0,77 euro par action avec une option de paiement en action.

A lire aussi