UniCredit rachète à son tour des dettes subordonnées

le 25/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Comme nombre de banques européennes, UniCredit a lancé une offre de rachat sur sept lignes d'obligations tier one et upper tier two en euro, et trois lignes en sterling. Le groupe propose des prix allant de 50% à 87% du pair, soit une prime d'environ dix points au-dessus des prix de marché. Les montants nominaux totaux des titres visés par l'offre équivalent à 5,6 milliards d'euros, mais la banque italienne en rachètera au maximum 3 milliards. «En se basant sur les taux d'acceptation récemment observés de 50% à 60%, 3 milliards d'euros de rachat paraissent réalistes, ce qui permettrait à UniCredit de dégager un gain avant impôt de 750 millions d'euros», estime CreditSights.

A lire aussi