L’Afer accuse une décollecte nette de plus de 900 millions d’euros sur 2011

le 11/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’association des épargnants, dont le rendement du fonds garanti s’est établi à 3,43%, a vu ses encours stagner à 45,5 milliards d’euros

L'Afer rue de Châteaudun. Photo: PHB/Agefi

Après un recul de sa collecte nette de 5,8% à 1,05 milliard d’euros en 2010, l’Afer a accusé une décollecte nette de plus de 900 millions d’euros l’an passé. Un témoignage de plus de la difficulté de l'assurance vie ces derniers mois à attirer des capitaux nets, alors que le secteur a enregistré trois mois de décollecte consécutifs entre septembre et novembre. Cet élément représente 2% des encours de l'Afer, qui sont restés quasiment stables à 45,5 milliards d’euros (dont 40 milliards d’euros au titre du fonds garanti, géré par Aviva), contre 45,9 milliards en 2010.

La collecte brute «approche les 2 milliards, son niveau reste élevé même s’il marque une baisse sensible (-36%, ndlr) par rapport à l’année passée. Les prestations dépassent les 2,8 milliards», a déclaré Gérard Bekerman, président de l’association des épargnants. Les rachats totaux et partiels se sont ainsi élevés à respectivement 261 millions d’euros et 1,9 milliard d’euros, tandis que les prestations décès se sont établies à 747 millions d’euros l’an passé.

Le nombre d’adhérents est resté quasiment stable, à 735.000 contre 732.891 en 2010, 18.000 nouveaux membres ayant toutefois rejoint l’association. Ces nouveaux adhérents, dont la moyenne d’âge s’élève à 39 ans, «n’ont pas encore la capacité d’épargne de leurs aînés mais représentent la force vive de notre mouvement», a estimé Gérard Bekerman.

L’annonce de ces chiffres a également été l’occasion pour l’Afer de communiquer sur le rendement, très attendu, de son fonds garanti sur 2011. Celui-ci ressort à 3,43%. S’il marque un recul constant par rapport aux années précédentes, avec des taux respectifs de 3,52%, 4,12% et 4,42% en 2010, 2009 et 2008, ce taux se révèle toutefois supérieur au rendement moyen du marché qui s’établit autour de 3%. En excluant l’année 2011, «le rendement moyen du fonds garanti en euros a été de 4,15% et de 4,6% sur les cinq et dix dernières années», a souligné le président de l’association.

L’Afer a également annoncé le lancement, hier, d’une nouvelle offre, Afer Immo, qui est un support immobilier intégré au contrat d’assurance vie Afer. Alors que deux nouveaux produits - un contrat en unités de compte axé sur le développement durable et un contrat dépendance- ont été lancés il y a un an, aucun chiffre n’a été communiqué.

A lire aussi