La fuite des dépôts s'accélère en Grèce

le 14/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Entre septembre et novembre, les banques grecques ont perdu 15 milliards d'euros de dépôts, relève le FMI dans son dernier rapport sur la Grèce publié hier soir. Depuis le début de l'année, la fuite des dépôts atteint 32 milliards, soit 16,5 % de la base à fin 2010. Conséquence, le financement du secteur bancaire grec auprès des banques centrales atteint désormais 120 milliards, dont la moitié par le biais de la ligne d'urgence de la Banque nationale de Grèce, soit un total de 55% du PIB.

A lire aussi