Standard & Poor’s menace les grandes banques de la zone euro de dégradation

le 08/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

De nombreuses banques françaises sont à présent menacées, par Standard & Poor’s, d'une dégradation de leur note, dont BNP Paribas, BPCE (maison mère du Crédit Foncier), la Société Générale, la BRED-Banque Populaire, le Crédit foncier de France, le Crédit lyonnais, le Crédit Agricole et des caisses régionales. Côté allemand, Deutsche Bank et sa filiale Postbank, Commerzbank ou encore Eurohypo sont concernées, tout comme UniCredit et Intesa Sanpaolo en Italie. L'UE, notée "AAA" depuis 1976, pourrait aussi perdre cette note, mise sous surveillance négative.

A lire aussi