S&P dégrade la dette junior des banques françaises

le 30/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le siège de Standard & Poor's à New York. Photo: Jin Lee/Bloomberg

Si les banques françaises pouvaient se féliciter mercredi du maintien de leur note d'émetteur malgré le changement de méthode de S&P sur le secteur, elles ne peuvent en faire autant pour leur dette subordonnée. L'agence a en effet dégradé les notes des dettes juniors des trois principales banques françaises. Celles de Crédit Agricole SA, de la Société Générale et de BPCE ont été abaissées de deux crans, pour les papiers datés, de A à BBB+. La note de la dette subordonnée datée de BNP Paribas a été abaissée d'un cran, à A.

A lire aussi