L'ABE sera plus exigeante pour les banques

le 12/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques européennes risquent de devoir lever une centaine de milliards d'euros à l'issue d'un test de résistance plus rigoureux que les précédents imaginé par l'Autorité bancaire européenne (ABE), ont confié hier à Reuters des sources bancaires et réglementaires. L'ABE veut que les banques atteignent un ratio de fonds propres core tier one minimal de 7% des actifs pondérés du risque suivant un scénario de récession et celles qui ne pourraient pas respecter ce critère devraient renforcer leur capital. Un test de résistance mené par l'ABE l'été dernier avait fixé le ratio core tier one minimal à 5% mais ne tenait pas compte des pertes sur les avoirs en dette souveraine grecque et provenant d'autres pays souverains. Selon le FT, l’ABE songerait même à imposer à l’avenir un ratio core tier one minimal de 9%. Cette idée pourrait être commentée aujourd’hui par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui a promis des propositions sur le sujet.

A lire aussi