Le Gema dénonce la multiplication des taxes visant les mutuelles

le 27/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'adresse du Gema à Paris. Photo: PHB/Agefi

Le groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema) s’insurge contre la hausse de la taxe spéciale sur les contrats d’assurance qui s’appliquera aux contrats «solidaires et responsables», passant ainsi de 3,5% à 7% à compter du 1er octobre 2011. «Je pense que problème il y a sur les complémentaires santé. C’est le pire traitement qu’on pouvait nous infliger», déplore Gérard Andreck, le président du Gema. Il trouve tout aussi choquant le projet d’amendement de députés de la majorité visant à contraindre les mutuelles à puiser dans leurs réserves pour éviter qu’elles répercutent cette taxe sur leurs adhérents.

A lire aussi