Le président de Credit Suisse soutient sa banque d'affaires

le 23/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien accordé au magazine suisse, Urs Rohner rejette les appels visant à scinder la banque d'investissement. «Ce serait une fausse solution d'arrêter la banque d'affaires ou de s'en séparer. Le conseil d'administration me soutient dans cette position». Et d’ajouter qu’on «ne peut pas mener des affaires de gestion de fortune globales de cette taille sans avoir une banque d'investissement et opérer sur le marché des capitaux».

A lire aussi