Le FMI estime que son analyse sur les banques a porté

le 21/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Il semble qu'il y a eu un tournant à 180 degrés dans toute une série de pays en réponse à notre diagnostic», a estimé hier sur France 24 Olivier Blanchard, l’économiste en chef du FMI. Estimant qu'un simple recours des banques à des cessions d'actifs et à une restriction du crédit pour améliorer leurs ratios de capitalisation serait «très dangereux du point de vue macroéconomique», il a prôné une implication des Etats dans ce processus.

A lire aussi