Le directeur général d'UBS cherche le soutien des administrateurs

le 20/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Oswald Grübel, directeur général d'UBS, proposera mercredi aux administrateurs d'abandonner le négoce en compte propre ainsi que les activités d'intérêt gourmandes en capital. La banque libérerait ainsi des fonds propres et pourrait remplir l'objectif de 19% compris dans la future loi suisse sur les banques, malgré la perte de 2,3 milliards de dollars due à des transactions non autorisées, rapporte le Tages Anzeiger. S'il échoue dans son projet, il présentera alors sa démission, ajoute le quotidien zurichois.

A lire aussi