La banque d'investissement d'UBS joue sa survie

le 16/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La perte de trading de 2 milliards de dollars relance le débat sur la cession de l'activité

UBS rejoue l'affaire Kerviel. Un trader de la banque suisse, arrêté hier à Londres, lui aurait fait perdre 2 milliards de dollars sur les marchés actions. La nouvelle ne pouvait pas tomber plus mal pour la division de banque d'investissement, qui avait déjà manqué de provoquer la faillite de sa maison mère en cumulant 57 milliards de francs suisses de pertes entre 2007 et 2009. Moody's a placé la note de la banque sous surveillance. La fraude apporte de l'eau au moulin des partisans d'une cession de cette activité.

A lire aussi