La nouvelle régulation pourrait coûter jusqu'à 7 milliards de livres aux banques britanniques

le 12/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans son rapport final sur la révision de la régulation du secteur bancaire britannique, la Independent Commission on Banking (ICB) les banques britanniques devraient protéger leurs activités de détail de leurs divisions banque d'investissements, jugées plus risquées et renforcer leur base de capital afin de protéger les contribuables d'éventuelles futures crises, des propositions qui pourrait coûter jusqu'à sept milliards de livres (8,2 milliards d'euros) au secteur.

A lire aussi