Les valeurs bancaires accentuent leurs pertes

le 09/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Christine Lagarde, directrice générale du FMI, le 9 septembre 2011 (photo Bloomberg)

Les valeurs bancaires européennes ont accentué leurs pertes vendredi matin après les déclarations de Christine Lagarde déclarant qu'une crise de liquidités n'était pas à écarter et que certaines banques avaient besoin de fonds propres supplémentaires. La directrice générale du Fonds monétaire International (FMI) a également appelé les économies avancées à stimuler la croissance par tous les moyens. Elle a, à ce titre, salué le plan de 447 milliards de dollars (321 milliards d'euros) dévoilé par le président américain Barack Obama pour soutenir la croissance du pays et lutter contre le chômage.En fin de matinée, l'indice sectoriel des banques en Europe recule de 2%, alors qu'il ne cédait que 0,7% dans les premiers échanges. Société générale (-6,5%)est la plus affectée en Europe, mais Crédit agricole (-5,2%), Commerzbank (-4,3%), Natixis (-4,1%), BNP Paribas (-3,3%) et Royal Bank of Scotland (-4,3%) figurant également parmi les plus fortes baisses du secteur. L'ex-ministre française de l'Economie a également appelé les pays membres de la zone euro à mettre en œuvre rapidement les mesures décidées en juillet pour contrer la crise de la dette.

A lire aussi