Les banques russes résisteraient à un choc sur la dette en Europe

le 05/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les banques russes pourraient perdre autour de 350 milliards de roubles (8,4 milliards d'euros) en cas de choc majeur sur la dette dans la zone euro, mais elles seraient en mesure de tenir le coup, a déclaré lundi un responsable de la banque centrale en citant des tests de résistance.

A lire aussi