Moins de dollars pour les banques européennes

le 16/08/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les principaux fonds monétaires américains ont réduit leurs avoirs dans les dettes bancaires européennes, selon une étude de Bloomberg, laissant penser que les craintes des marchés vis-à-vis des capacités de financement des banques ne sont pas près de s’apaiser. Quatre à cinq milliards d’euros ne seraient plus accessibles aux banques françaises.

A lire aussi