Les craintes de contagion font chuter les banques italiennes à Milan

le 08/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les craintes de contagion de la crise de la dette à l'Italie ont brusquement fait chuter les valeurs bancaires vendredi à la Bourse de Milan dans la matinée. UniCredit chutait de 5,61% à 1,262 euro. Intesa Sanpaolo reculait de son côté de 4,56% à 1,654 euro, Banco Popolare de 3,82% à 1,46 euro et Banca Popolare di Milano de 3,74% à 1,572 euro. Parallèlement, les taux obligataires italiens à dix ans atteignaient un nouveau record à 5,328%. Par ailleurs, les cinq banques italiennes concernées par les stress tests les ont réussis, indique Reuters

A lire aussi