Blackstone à la rescousse de RBS

le 01/07/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Royal Bank of Scotland, détenue à 83% par le gouvernement britannique, s’apprête selon le quotidien, qui ne cite pas ses sources, à céder la gestion d’un portefeuille de créances à risque dans l’immobilier commercial britannique d’un montant de 1,4 milliard de livres (1,55 milliard d’euros) à une structure contrôlée par la société américaine de private equity. Blackstone aurait devancé Lone Star ou KKR. La transaction, qui entre dans les stratégie de RBS d’allègement de son bilan pour solder l’héritage de la crise, permettrait à la banque britannique de conserver une part des bénéfices futurs. Il s’agit de la plus importante opération de ce type jamais mise en œuvre.

A lire aussi