Les banques européennes pourraient éviter certaines exigences de Bâle 3

le 27/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les valeurs bancaires françaises et européennes sont dopées en Bourse par une information du Financial Times selon laquelle les banques de l'UE pourraient éviter certaines exigences des nouvelles normes prudentielles Bâle 3. Selon un projet de directive européenne, les banques européennes pourraient prendre en compte une partie plus importante que prévu du capital de leurs filiales d'assurance pour atteindre les ratios de solvabilité minimum. A 12h15, l'action Crédit agricole s’envolait de 3,66% à 10,62 euros. Société générale et BNP Paribas s'adjugeaient respectivement 1,59% à 42,405 euros et 1,53% à 53,10 euros. Lloyds gagnait 2,7% à 52,7 pence.

A lire aussi