Sept ministres des Finances critiquent le projet de directive sur Bâle 3

le 20/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Sept ministres des Finances de l'Union européenne ont signifié par écrit à la Commission leur refus du projet de directive sur Bâle 3, jugeant insuffisantes les nouvelles normes prudentielles bancaires proposées, rapporte vendredi le Financial Times Deutschland. Le projet de directive tel qu'il se présente aujourd'hui «porterait atteinte à la stabilité financière de l'Europe et à la crédibilité de l'Union européenne en la matière», écrivent les ministres dans cette lettre, citée par le quotidien. Parmi les signataires figurent les ministres des Finances de Grande-Bretagne, de l'Espagne et de la Suède. Ils estiment que l'harmonisation maximum prônée par la Commission européenne limite la capacité des autorités nationales d'exiger des banques des ratios de liquidité plus élevés, et ne permet pas non plus de prendre en compte les spécificités nationales des différents pays.

A lire aussi