Pas de surchauffe de l’économie chilienne

le 20/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités chiliennes devraient ralentir le rythme du resserrement de la politique monétaire après trois hausses consécutives des taux directeurs de 50 points de base, a indiqué Jose De Gregorio, le président de la banque centrale du pays. Il a également insisté sur le fait que l’économie, qui a enregistré une croissance de son PIB de 9,8% au premier trimestre, n’est pas «en surchauffe».

A lire aussi