Royal Bank of Scotland affectée par la dette irlandaise

le 06/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Bank of Scotland a subi une perte globale de 528 millions de livres (594 millions d'euros) au premier trimestre, principalement due à des provisions pour créances douteuses s'élevant à 1,95 milliard de livres imputables pour l'essentiel à sa filiale Ulster Bank. Les pertes sur créances ont atteint 1,3 milliard de livres au premier trimestre et RBS a précisé qu'elles resteraient élevées ce trimestre avant de "baisser progressivement" au second semestre.

A lire aussi