AIG poursuit son programme massif de cessions d’actifs jugés non stratégiques

le 19/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’assureur américain cède à Perella Weinberg Partners son activité de fret ferroviaire, pour un montant pressenti voisin de 600 millions de dollars

Pine's street, l'adresse où siège AIG à New York, photo: Daniel Acker Bloomberg

Pas à pas, American International Group (AIG) progresse dans son programme de cessions d’actifs non stratégiques, sous la pression des autorités américaines suite au sauvetage du mastodonte financier au plus fort de la crise. L’opération dévoilée cette nuit, et qui devrait être finalisée avant la fin du trimestre en cours, n’est certes pas la plus importante en montant conclue par l’assureur américain, mais elle lui permet néanmoins de rester sur les rails pour respecter le souhait des autorités de commencer à abaisser leur participation au capital au cours des prochains mois. Le Trésor américain détient aujourd’hui 92% du capital de l'assureur.

Ce dernier a indiqué avoir convenu de céder son activité de location longue durée dans le fret ferroviaire, AIG Rail Services, au bénéfice de fonds gérés par Perella Weinberg Partners. Les parties n’ont pas précisé les détails financiers de l’opération, des sources concordantes valorisant les actifs cédés à environ 600 millions de dollars.

Perella Weinberg est déjà présent sur le créneau du leasing ferroviaire, par le biais notamment de sa participation dans Infinity Transportation. La banque d’affaires a précisé que plusieurs de ses fonds participeront à la création d’une entité distincte destinée à regrouper les actifs rachetés à AIG sous la nouvelle dénomination de «Flagship Rail Services». Pour autant, le PDG d’AIG Rail Services, Eugene Henneberry, conservera son poste, tout comme l’ensemble de l’équipe dirigeante, selon l’acheteur.

Associé de Perella Weinberg Partners et gérant du pôle «Asset Based Value» concerné par la reprise, David Schiff s’est félicité de pouvoir se renforcer dans le ferroviaire, qui reste «le mode de transport le plus efficient» et dont il espère tirer parti des «fondamentaux dynamiques». Ce pôle de gestion représente un milliard de dollars d’actifs au sein des 7,7 milliards gérés par la division de gestion d’actifs de la banque d’affaires new-yorkaise, lancée en 2006 par Joseph Perella et Peter Weinberg.

AIG en parallèle a d’ores et déjà annoncé des cessions pour plus de 50 milliards de dollars, notamment en Asie avec la vente d’Alico et l’introduction en Bourse d’AIA. AIG Rail Services avait été mis en vente l’an dernier. Le chantier ne connaissant pas de trêve, l’assureur est en quête d’une autorisation des autorités taïwanaises concernant son activité locale d’assurance vie.

A lire aussi