Bank of America reste marquée par l'héritage de la crise

le 15/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Bien aidée par la baisse du coût du risque, la banque américaine a publié vendredi un résultat net de 2 milliards de dollars au titre du premier trimestre. Ce bénéfice se compare à un gain de 3,2 milliards un an auparavant mais à une perte de 1,2 milliard au dernier trimestre 2010. Les comptes ont notamment été affectés par un accord que BoA Merrill Lynch a annoncé avoir signé avec le rehausseur de crédit Assured Guaranty, et qui porte sur des titrisations de prêts immobiliers réalisées avant la crise. La banque versera l'équivalent de 1,6 milliard au rehausseur, un montant provisionné dans ses comptes. Dans les activités de gros, les revenus du trading ont baissé sur un an, notamment en taux et change (-33%), mais ceux du conseil (M&A, marché primaire...) progressent de 24%. Bank of America a par ailleurs nommé un nouveau directeur financier, Bruce Thompson.

A lire aussi