Le Libor fait tourner les têtes outre-Atlantique

le 17/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien britannique indique que Bank of America, Citigroup et Barlcays ont reçu des incitations à comparaître de la part des régulateurs américains concernant les soupçons de manipulation du taux interbancaire Libor entre 2006 et 2008. UBS a indiqué mardi avoir été sollicitée, tant par les autorités américaines que par les japonaises. WestLB a de son côté souligne le quotidien nié toute implication dans l’enquête.

A lire aussi