Il faut s'attaquer au secteur bancaire «fantôme», déclare Axel Weber

le 11/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les autorités veulent désormais s'attaquer au secteur bancaire "fantôme" dans le cadre d'une réforme plus vaste de la réglementation financière, mais les pays divergent sur les mesures à prendre, a déclaré jeudi Axel Weber, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE). Le secteur bancaire "fantôme" désigne en particulier les fonds spéculatifs, le capital-investissement ou encore les véhicules d'investissements spéciaux.

A lire aussi