Munich Re sous le poids des catastrophes naturelles dans le Pacifique

le 10/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le premier réassureur au monde a déclaré qu'il espérait maintenir son bénéfice net à environ 2,4 milliards d'euros en 2011, mais les inondations et la tempête en Australie, auxquelles s'ajoute le récent tremblement de terre en Nouvelle-Zélande, constituent une importante menace. "Cet objectif ne pourra être atteint que si les pertes fortuites (...) au cours de l'année restent en-dessous des prévisions", a dit Munich Re.

A lire aussi